Comment contrôler votre faim?

Vous est-il déjà arrivé d’avoir faim à un tel point que vous pensiez que vous alliez en mourir? Êtes-vous une personne qui mange trop ou pas assez? Vous êtes-vous déjà remis en question sur votre alimentation? Si c’est votre cas, vous découvrez ici des informations qui pourront vous être utile afin de savoir comment contrôler votre faim.

La faim est mentale

La plupart du temps, lorsque nous avons faim, c’est uniquement notre cerveau qui nous joue des tours. Nous avons tous déjà connu cette sensation de faim et celle-ci peut nous rendre facilement irritable, impatient ou fatigué. Par contre, ce que moins de personne savent c’est que nous avons tous la capacité de contrôler cette sensation. Pensez-y un moment, vous êtes-vous déjà questionner pour savoir quelle était la cause principale de votre faim? Ce qui est la principale cause de la faim est uniquement nos habitudes. Nous avons habitué notre cerveau à ressentir une sensation de faim à chaque tranche de 4 heures environ. Cependant, nous pouvons changer cela à notre manière. Pour ma part, j’ai pris conscience que la faim était mentale lorsque j’ai pratiqué le jeûne du ramadan pour la première fois.

Lors de mon premier jeune expérimental du ramadan qui a duré une semaine j’ai eu une prise de conscience. Lorsque j’ai débuté le ramadan, me suis levé le matin sachant que je n’allais pas prendre de petit déjeuner et tout allait bien. Plus tard dans la journée, j’ai commencé à ressentir une petite sensation de faim et cela me paraissait normal. Soudain, en début d’après-midi j’ai commencé à ressentir une sensation de faim qui me dérangeait et me rendait irritable et faible. Je n’avais aucune idée de la raison pour laquelle mon état avait changé si rapidement. Je regardais le temps passé car j’avais hâte de pouvoir manger et plus je le regardais passé, plus cela me paraissait long. Un peu plus tard, comme par pur magie la sensation de faim avait totalement disparu et je ne me sentais plus stressé et bien moins faible. Dès lors, je me informé et j’ai réalisé que mon corps se nourrissait intérieurement du stockage qu’il avait. C’est fou la magie du corps humain!

Ce jeûne  m’a permis d’apprendre à contrôler ma faim ainsi que mes émotions lorsque je ressens la faim. Personnellement, c’est une expérience que j’ai adoré. Beaucoup disent qu’ils ne seraient pas capable de pratiqué un tel jeûne mais c’est plus de peur que de mal. Si vous voulez commencer un jeune, assurez-vous que votre état de santé vous le permet, faites taire vos pensées et allez-y graduellement. Ce que le jeûne du ramadan m’a apporté comme bienfaits sur une seule semaine en valent largement la peine. D’ailleurs, voici quelques bienfaits sur le corps que vous pouvez en tirez :

Ramadan bienfaits

Source de l’image : http://www.le-bdouin.com/ramadan/

Mangeons-nous trop?

Si nous regardons de plus près le monde dans lequel nous vivons. Plus précisémment, la manière dont on est exposé à consommer, il y a quelque chose d’intéressant. Nous sommes dans une société merveilleuse dans laquelle il n’a jamais été aussi facile d’avoir accès à ce que nous voulons. Cependant, il faut savoir s’écouter de la bonne façon dans un monde où c’est l’argent qui fait fonctionner la société lorsqu’il est question d’alimentation. Prenez le temps de regarder autour de vous et vous pourrez voir qu’il y a des centaines voire des milliers de publicités qui nous incitent à manger a peu près n’importe quoi pour une promesse gustative au lieu d’une promesse nutritive.

Manger ce que l’on voit est bien, mais le mieux c’est de voir ce que l’on mange.

Landry Makana

trop manger

Manger est nécessaire, par contre en étant trop souvent incité à manger, nous oublions parfois d’écouter ce que notre corps veut réellement. Beaucoup d’entre nous mangent trop et sans même que cela soit nécessaire. J’ai longtemps pensé qu’il fallait absolument manger 3 repas par jour et qu’il n’était pas sain de sauté un repas. J’ai aussi pensé qu’on risquait de s’évanouir si nous ne mangions pas durant une journée complète. Avec un peu de recul, j’ai compris que nous avons tout simplement été conditionné à faire ce que nous faisons. Pour ma part, j’ai fait mon expérience afin de savoir si j’avais vraiment besoin de manger 3 repas par jour.

Les débuts de mon expérience involontaire ont été les journées durant lesquelles je passais la plupart de mon temps hors de chez moi. Chaque fois que je sortais, je m’amenais uniquement des collations car je n’avais pas souvent envie de me préparer de lunch. Plus les semaines passaient, moins j’apportais de collations. Jusqu’au jour où j’ai réalisé que les collations que je considérais comme un repas pouvaient être composées d’une simple pomme et je ne manquais pas d’énergie pourtant. En réalisant cela, j’ai compris que nous avons tous le pouvoir de modifier notre faim de la manière dont nous le souhaitons.

Depuis, je ne mange plus que 2 repas par jour en m’assurant (le matin et le soir mais pas trop tard). Parfois, il m’arrive d’être tenter de manger 3 repas par jour lorsque je me sens gourmand mais après mon 2eme repas, j’en ai eu pour ma faim quotidienne. Les rares jours où j’ai suffisamment faim pour manger 3 repas par jour sont les ceux où je me suis entrainer intensivement. D’ailleurs, ce mode d’alimentation me plait à merveille car il me permet d’avoir plus de temps durant ma journée afin de me concentrer sur ce que je veux vraiment faire. Quand on y pense, manger peut prendre du temps et aussi beaucoup d’énergie pour la digestion si l’on mange trop.

“Il y a trois choses importantes dans la vie: la première est de manger; les deux autres je ne les ai pas encore trouvées.”

Montesquieu

Ce qui se cache derrière la maîtrise de la faim

Controler sa faim

Apprendre à contrôler votre faim vous ne permettra pas uniquement d’apprendre à avoir une meilleure écoute de votre corps. Si vous parvenez à voir au-delà de tous les avantages que j’ai mentionnés dans cet article, vous aurez appris quelque chose de bien plus grand que le contrôle de votre faim. Vous aurez appris quelque chose qui pourra vous faire progresser dans tous les domaines de votre vie.

Et oui! Maintenant que j’ai votre entière attention, laissez-moi vous dire que ce que vous aurez appris dans ce parcours est la remise en question. La remise en question sur certains aspects de votre vie est quelque chose que très peu de gens font. En effet, la remise en question par rapport à son alimentation est quelque chose que très peu de personnes feront durant leur vie. Car après tout, nous sommes des êtres d’habitudes. Plus les années passeront et plus la remise en question sera difficile car nous nous attachons toujours de plus en plus à nos habitudes.

À cinquante ans, on est plus près de la mise à terre que de la remise en question.

Denise Bombardier

La chose la plus importante à savoir pour parvenir à contrôler votre faim est la remise en question. Les réflexions que celle-ci vous imposera par rapports à vos habitudes ne seront pas toujours facile. Par contre, elles en vaudront largement la peine une fois que vous saurez que ce n’est pas parce que vous avez toujours fais quelque chose que c’est la meilleure chose à faire.

Résumé

En gros, la faim que nous ressentons est bien plus souvent mentale que réelle. De plus, notre environnement joue un impact majeur sur la manière dont nous consommons et beaucoup tente en vain de s’en protéger. Ainsi, la remise en question peut nous libérer de l’engrenage néfaste dans lequel nous pouvons nous trouver par rapport à notre alimentation. Apprenez à savoir ce que votre corps désir manger au lieu que ça soit votre esprit qui vous le dicte.

Si cet article vous a ouvert l’appétit, n’hésitez pas à le partager 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.

three × 5 =

Scroll to top